ailleurs, l'herbe semble toujous plus verte, jusqu'à ce qu'on se rende compte qu'il s'agit de gazon artificiel.
bienvenue sur the big break

Partagez | 
 

 ailleurs, l'herbe semble toujous plus verte, jusqu'à ce qu'on se rende compte qu'il s'agit de gazon artificiel.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Mary K. Livingstone

arrivée le : 21/08/2012
posts : 23
crédits : (c) eden memories
avatar : karen gillan
âge : 24 ans

MY ROLE PLAY CARD
Libre pour RP ?: Oui

MessageSujet: ailleurs, l'herbe semble toujous plus verte, jusqu'à ce qu'on se rende compte qu'il s'agit de gazon artificiel.   Mar 21 Aoû - 13:15

MARY KATE LIVINGSTONE
karen gillian ▽ the big breakers

PRENOMS Mary, Kate. ♕ NOM Livingstone ( Comme "The Rolling Stone " mais en moins classe ) ♕ ÂGE 24 ans ♕ NATIONALITE Eossaise ♕ VILLE D'ORIGINE Glasgow ♕ PROFESSION Résident en chirurgie // Jardinière à la Butterfly Farm ♕ ETUDES Médecine ( Pour faire comme papa et maman)♕ ETAT CIVIL Célibataire♕ ORIENTATION SEXUELLE Hétérosexuelle ♕ VENU(E) SEUL(E) OU EN BINOME ? en binôme, avec mon meilleur pote, Scar d'amour aka Gregory Campbell ( héhé, j'ai des amis, trucs de dingue ! )


QUE REPRÉSENTE LA VIE A DARWIN ET EN AUSTRALIE POUR TOI ? " L'Australie ? Le bout du monde pour la petite écossaise tranquille que je suis ! La vie à Darwin, c'est un peu la libération. J'ai une famille de chieurs qui détestent l'avion, aucune chance qu'ils me suivent jusqu'ici. Vous voyez, je ressens ça comme si je commençais à vivre ma vie, la mienne à moi, à 24 ans. "

LA LISTE DE VOS QUALITES ET DE VOS DEFAUTS
" Je vous la fais courte ! Dans le désordre, je suis hyperactive ( du genre à bouger tout le temps ), super bavarde ( environ cent mots à la minute ) et beaucoup trop naïve ( le genre à croire tout ce qu'on lui dit avec ferveur), sportive ( je fais du volley, du foot, de la randonnée et du jogging ) et casse-pieds ( vraiment casse pieds, pas le genre soft casse pieds ), têtue comme une demi-douzaine de mules ( parce que j'ai toujours raison, ok ?), incapable de garder des secrets , très mauvaise menteuse, très émotive ( dans le genre à passer du rire aux larmes ),curieuse ( de tout et pour tout) , joyeuse de vivre ( le genre à avoir les yeux qui pétillent sans se droguer) , très ouverte et enfin, passionnée ( le genre à adorer tout ce qu'elle fait et à le faire à fond ). Enfin ça, c'est mon avis. Généralement, les autres disent que je suis immature, inconsciente, un peu idiote et très vulgaire. FUCK YEAH BRO, j'aime la vie et j'emmerde l'avis des méchants coincés qui pensent que vivre, c'est réussir.

TU SAIS SURFER ? " Pas du tout ! Je vis en Écosse depuis toujours d'un autre côté ... Vous me voyez faire du surf sur la Manche ? J'aurais eu un peu froid et puis, niveau vague, c'est pas la joie ... "
T'AS PEUR DES CROCODILES ? " Avoir peur, c'est être rationnel et pas complétement stupide. C'est ce qu'on m'as toujours dis. Comme je ne suis pas rationnelle et vraiment très stupide, j'ai pas peur des crocodiles, pas plus des araignées, inondations, feux de forêts ou ruelles sombres à trois heure du matin "
IMAGINES-TU PASSER LE RESTANT DE TA VIE ICI ? " Ce serait cool effectivement, de pouvoir rester ici pour le reste de ma vie. Mais bon, je me tais parce qu'on ne sait jamais ce que le destin nous réserve. "

C'EST L'HEURE DE LA SÉQUENCE ÉMOTION
" Bienvenue dans la séquence racontage de vie. Voui, je me sens d'humeur là tout de suite de vous parlez de moi dans les plus intimes détails. Fin' je vous préviens, je suis une fille d'une banalité affligeante, un putain de cliché de série Z à moi toute seule donc accrochez vous mes chéris.

Tout commence donc le 21 juin 1988, dans une charmante clinique privée de Glasgow, ville la plus peuplée d’Écosse. C'est là que je suis née, toute gluante et braillarde, m’époumonant avec joie pour avertir le monde de mon arrivée tumultueuse. Oui, je vous le dis, j'étais clairement là pour faire chier, dès le début. Issue d'un malheureux accident ( que les moins fins d'entre nous nommeront grossièrement " capote percée " ), j'ai débarquée avec mes grosses bottes avec, collée sur mon front, l'étiquette de troubleuse de bonheur conjugal. Mes parents, Jane et Richard, venaient de s'installer ensemble, en plein dans leurs études de médecine. Ils rêvaient tout les deux à la chirurgie, le Graal médical quand, PAF, un petit couac de 3,5 kilos a tapé l'incruste dans l'équation. Heureusement pour eux, ils étaient les rejetons de vieillards fortunés qui eurent la bonté de payer pendant quelques années les nourrices et jeunes filles au pair successives qui m'essuyer les fesses et me forcer à manger des épinards. On dit " Ouf " et on respire, mes chers géniteurs ont terminés leurs études sereinement et sont devenus les Dr Jane Barclay, chirurgienne neurologique, et Dr Richard Livingstone, chirurgien cardiaque. Ô joie.

Vous savez, je fais la fille râleuse et cynique, mais je n'ai jamais été très malheureuse. Les nourrices, c'est plutôt cool parce que ça vous gâte plus qu'une mère normale et puis ça vous gronde un peu moins. Et puis j'avais un chouette voisin aussi. Le voisin, c'est Gregory Campbell qui, pour une raison obscur, c'est toujours fait appeler " Scar ". Faut savoir que c'est un fan de dessins-animés, que le Roi Lion a changé sa vie à jamais et qu'il m'a surnommé " Ariel " dès qu'il a su parlé. Scar, donc, a - d'aussi loin que je peux m'en souvenir - toujours vécu dans la maison juste en face de la mienne, avec ses parents et les jumeaux, Alistair et Ewan. Et d'aussi loin que je peux m'en souvenir, on a toujours été amis, voire meilleurs amis. Il a deux ans de plus que moi et , en fait, c'est un peu lui qui m'a appris la vie parce que voilà, je suis fille unique et que lui, c'est un peu mon grand frère de cœur, tu vois ? Hé ! Tu crois que je l'ai pas vu, ton petit regard en mode " Ouais, genre, c'est son grand frère, elle vas pas me faire croire qu'en vingt ans, ils ont jamais voulu coucher ensemble. " Je vais couper court à tes idées malsaines et perverses parce que mon Scar d'amour, il a vite fait comprendre à tout le monde que lui, son type, c'était plutôt Léonardo Dicaprio que Kate Winslet ( Référence à Titanic si t'as pas compris ). Donc tu met ton imagination impure au placard le temps que je finisse de raconter, ok ?

Revenons donc à nos moutons. J'ai eu une enfance normale, heureuse. J'ai passée le plus gros de cette époque à faire des bêtises avec mon Scar d'amour et ses deux frères, à jouer au foot sur des terrains vagues et à me bagarrer quand on me piquait mes billes. Voui, les barbies, très peu pour moi. J'assume totalement que j'ai toujours été un vrai garçon manqué. Mon adolescence a été calme. J'étais bonne à l'école, pas trop populaire mais pas exclue non plus. J'avais des amies ( même si les filles me gonflaient un peu à l'époque. ), des petits copains de temps en temps ( quand ils m'énervaient, j'essayais de les refiler à Scar ) et pas trop d'emmerdements dans ma vie en général. Et là, le drame. Il a fallut choisir ce qu'on voulait faire du reste de nos vies. Pour moi, c'était un peu le bordel. Je vous explique : à 4 ans, je rêvais de faire des safaris. A 5 ans, je voulais être botaniste. A 8 ans, je voulais sauver les animaux en voie de disparitions dans le monde entier. A 10 ans, je rêvais de partir dans la forêt Amazonienne pour recenser les plantes alors inconnues. A 11 ans, je voulais escalader les plus hautes montagnes. A 14 ans, je voulais arrêter l'école pour faire le tour du monde. Vous l'avez compris, moi mon credo, c'était de faire un truc aventureux, un truc en rapport avec la nature ( parce que j'ai toujours eu la main verte et que j'adore les animaux ) ou le sport, quelque chose qui me permettrait de voir du pays en découvrant pleins de choses. Bref me voilà, à 16 ans, comme une conne à ne pas savoir quoi faire. Et puis il a fallut faire un choix, alors comme je suis stupide et influençable, j'ai choisi médecine pour faire plaisir à mes parents. Super aventureux, énormes prises de risques, le truc de dingues.

Autant dire que les études de médecine, elles m'ont juste fait chier. J'ai repiquer ma première année bien sûr, puis j'ai bossée comme une dingue, histoire d'être prise en chirurgie pour mon internat ( fallait pas trop déconner non plus, à ce faire chier, autant le faire bien correctement ). Vous voulez savoir le pire ? C'est que Scar, à côté, il faisait les études qui lui plaisait et il se foutait bien de ma gueule. L'enfoiré. Parfois, je le hais. Mais seulement parfois, hein, au fond je l'aime mon lion d'amour !
Enfin bref, j'ai réussi à devenir résidente en chirurgie. Je travaillais 18 heures par jour. Je sortais avec un de mes collègues, on envisageait même de prendre un appartement. Je voyais Scar deux fois par semaine, à la même table du même café. J'allais diner chez mes parents le dimanche midi, parfois avec mon copain, parfois sans lui. Sincèrement, ma vie m'ennuyait, me donnait l'impression d'avoir cinquante ans et d'être prisonnière d'une routine infernale. Ou alors, j'avais peur parce que je voulais rester une enfant et que je voyais bien que j'allais dans la direction flippante du monde des adultes. Ouais, peut-être. Et un jour, comme un petit miracle envoyé du ciel par ma marraine la bonne fée, le prospectus de l'agence Oz Travel atterrit dans ma boîte aux lettres, avec la promesse alléchante de s'envoler pour l’Australie à condition de participer à un concours. Vous imaginez bien que moi, petite frustrée de son existence de 24 ans, j'ai sauté dans ma Batmobile pour en parler à Scar d'amour qui a immédiatement fait ses bagages, parce qu'il était aussi fou que moi et qu'il rêvait de vivre aussi fort que moi je le rêvais. Alors voilà, on a dit merde, merde aux parents, aux boulots, aux petits copains et aux projets, on a dit merde et on s'est envolé pour faire un truc un peu dingue, même carrément dingue. On s'est envolé pour le pays wild qu'est l'Australie, pour la ville inconnue de Darwin, pour le rêve d'une vie qui va à 300 à l'heure, sans parents pour faire chier ou pour dynamiter les rêves. FUCK YEAH.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Clay E. Mccourt

arrivée le : 19/08/2012
posts : 192
crédits : Lion-Lame / tumblr
avatar : Francisco Lachowski
âge : 21 ans

MY ROLE PLAY CARD
Libre pour RP ?: Oui

MessageSujet: Re: ailleurs, l'herbe semble toujous plus verte, jusqu'à ce qu'on se rende compte qu'il s'agit de gazon artificiel.   Mar 21 Aoû - 13:25

Karen !!!!

Bienvenue belle gosse...

_________________
I'm sexy and i know it
« L’avantage de draguer des filles différentes, c’est qu’on peut leur dire toujours la même chose. •• kick ass »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Mary K. Livingstone

arrivée le : 21/08/2012
posts : 23
crédits : (c) eden memories
avatar : karen gillan
âge : 24 ans

MY ROLE PLAY CARD
Libre pour RP ?: Oui

MessageSujet: Re: ailleurs, l'herbe semble toujous plus verte, jusqu'à ce qu'on se rende compte qu'il s'agit de gazon artificiel.   Mar 21 Aoû - 13:31

Toi aussi t'es beau gosse ♥️
Merci

_________________

Mary K. Livingtone - The Big Breakers - Ariel
" Coucou, je suis un peu folle "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Clay E. Mccourt

arrivée le : 19/08/2012
posts : 192
crédits : Lion-Lame / tumblr
avatar : Francisco Lachowski
âge : 21 ans

MY ROLE PLAY CARD
Libre pour RP ?: Oui

MessageSujet: Re: ailleurs, l'herbe semble toujous plus verte, jusqu'à ce qu'on se rende compte qu'il s'agit de gazon artificiel.   Mar 21 Aoû - 13:40

Je viens de lire le Hors Jeu... Une copine de P.V. ! Coucou Abel tu me reconnait ? Je te fait pas chercher, moi c'est... Maybe !

_________________
I'm sexy and i know it
« L’avantage de draguer des filles différentes, c’est qu’on peut leur dire toujours la même chose. •• kick ass »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Mary K. Livingstone

arrivée le : 21/08/2012
posts : 23
crédits : (c) eden memories
avatar : karen gillan
âge : 24 ans

MY ROLE PLAY CARD
Libre pour RP ?: Oui

MessageSujet: Re: ailleurs, l'herbe semble toujous plus verte, jusqu'à ce qu'on se rende compte qu'il s'agit de gazon artificiel.   Mar 21 Aoû - 14:15

Câlin

MOUAHAHA, je ne suis pas seule
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Wes Pritchard
ADMINISTRATEUR
arrivée le : 10/07/2012
posts : 288
crédits : moon palace
avatar : julian sexy schratter
âge : 21 ans m'dame !

MY ROLE PLAY CARD
Libre pour RP ?: Oui

MessageSujet: Re: ailleurs, l'herbe semble toujous plus verte, jusqu'à ce qu'on se rende compte qu'il s'agit de gazon artificiel.   Mar 21 Aoû - 15:33

BIENVENUE PARMI NOUS !
Tu ne prends pas Emma Stone finalement ?
Ta fiche est complète donc je te valide ! Bon jeu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thebigbreak.bbfr.net
avatar

Mary K. Livingstone

arrivée le : 21/08/2012
posts : 23
crédits : (c) eden memories
avatar : karen gillan
âge : 24 ans

MY ROLE PLAY CARD
Libre pour RP ?: Oui

MessageSujet: Re: ailleurs, l'herbe semble toujous plus verte, jusqu'à ce qu'on se rende compte qu'il s'agit de gazon artificiel.   Mar 21 Aoû - 15:44

Merci
Finalement non, j'ai flashé sur Karen en faisant ma fiche. Je suis désolée d'être une chieuse pareille xD

_________________

Mary K. Livingtone - The Big Breakers - Ariel
" Coucou, je suis un peu folle "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: ailleurs, l'herbe semble toujous plus verte, jusqu'à ce qu'on se rende compte qu'il s'agit de gazon artificiel.   

Revenir en haut Aller en bas
 

ailleurs, l'herbe semble toujous plus verte, jusqu'à ce qu'on se rende compte qu'il s'agit de gazon artificiel.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'herbe est toujours plus verte chez les autres. / pv Erin
» Herbe verte de mon nouveau domicile...
» Jusqu'a mort s'ensuive... (Linoël, Idryl, Luna, Sanzo, Shrys
» La tourte verte
» Resine verte

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE BIG BREAK ☀ Win a ticket to Australia - 2012 PRODUCTION ::  :: POSER SA CANDIDATURE :: VALIDEES-