BLUE-LENNON ✱ Avant de trouver ton prince charmant, tu auras à embrasser une tonne de grenouilles.
bienvenue sur the big break

Partagez | 
 

 BLUE-LENNON ✱ Avant de trouver ton prince charmant, tu auras à embrasser une tonne de grenouilles.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


Invité
Invité

MessageSujet: BLUE-LENNON ✱ Avant de trouver ton prince charmant, tu auras à embrasser une tonne de grenouilles.    Lun 20 Aoû - 16:00

BLUE-LENNON DAENERYS TEMPLETON
Dianna Agron ▽ the big breakers

PRENOMS Blue-Lennon Daenerys ♕ NOM Templeton♕ ÂGE 22 ans ♕ NATIONALITE Anglaise ♕ VILLE D'ORIGINE Liverpool ♕ PROFESSION Photographe et chanteuse // Photographe ♕ ETUDES Diplômée en musique ♕ ETAT CIVIL Célibataire ♕ ORIENTATION SEXUELLE Hétérosexuelle ♕ VENUE SEULE OU EN BINOME ? Venue avec sa soeur jumelle, Madisson


QUE REPRÉSENTE LA VIE A DARWIN ET EN AUSTRALIE POUR TOI ? L'occasion de redevenir une inconnue, de tout reprendre à zéro, l'occasion également de redécouvrir l'Australie après des années sans y être allée. Alors la vie à Darwin représente tout simplement un nouveau départ.

LA LISTE DE VOS QUALITES ET DE VOS DEFAUTS
Caractérielle • Lunatique • Entêtée • Souvent dans la lune • Attachante • Hostile • Artiste dans l'âme • Souriante • Drole • Timide •

TU SAIS SURFER ? Surfer sur le sol oui, mais dans l'eau, au milieu des vagues, hum ... Pas vraiment. ♕ T'AS PEUR DES CROCODILES ? Totalement, je trouve leur façon de nous regarder ... Flippante '-' ♕ IMAGINES-TU PASSER LE RESTANT DE TA VIE ICI ? Peut-être bien, il faut avouer que le décor est magnifique..

C'EST L'HEURE DE LA SÉQUENCE ÉMOTION
Je crois que j'ai dépassé le stade où, après la chute, on ne trouve plus le moyen de se relever. Le compte à rebours de ma vie se remet à zéro dès aujourd'hui. J'ai connu plus de souffrance qu'il n'en faut pour une fille de 22 ans, et j'en ai plus qu'assez de lutter, pour au final être déçue. Funambule sur le fil de la vie, j'avance doucement, pas à pas...Je pose les armes rends mes larmes et suis les épisodes dépressifs totalement ennuyants mais courants de la vie. Le TGV de la médiocrité n'a pas pris une minute de retard mais personne ne s'en rend compte, tout parait si insignifiant ... Peut être pas tant que ça, finalement. Chaque chose a un sens ... Même ce que je suis en train de faire. Cela doit bien faire un an que je n'ai pas écrit. Par écrire, je veux dire poser sur papier mes émotions, mes pensées, mes sentiments les plus profonds. Et aujourd'hui je ressent de nouveau ce besoin de me libérer de ce poids qui j'ai sur les épaules. Je me protège, je me cache, je me fuis, je fuis les autres, j'oublie, je souris mais rien n'est totalement fini. Je n'aime plus ma façon de vivre, l'individualisme, la lutte contre le temps alors dans ma bulle je me fonds discrètement dans la masse... Et espère ne pas faire tâche dans le décor. Alors comment commencer... Traditionnellement ? C'est parti.

Cher journal,

On vit. Comme des cons, De mille façons... On mange, on dort, on sort...encore et encore. Chaque jour est l'inconsciente répétition du précédent, et je suis lasse de tout ça. Ma vie a pris un train de routine depuis un an, j'ai recommencé lentement à vivre, et je devrais être heureuse. Heureuse de vivre librement après avoir vécu une enfance en enfer. Le problème, c'est que j'aimerais pouvoir tout effacer, oublier les promesses d'une vie parfaite, recracher ce poison au goût de trahison. Écouter, regarder, ressentir voilà donc l'essentiel ? C'est devenu l'essentiel de ma vie. Mais avant de m'étaler sur ce détail, commençons plutôt par ce qui m'a conduit à cette déchéance, à savoir ma naissance.

Je suis née il y a de cela vingt deux ans, le 12 mai mille neuf cent quatre vingt dix, à Liverpool, quelques minutes à peine après ma sœur jumelle, Madisson. Notre père, est un anglais pur souche de Liverpool, tout comme ma mère, originaire de son côté de Londres. Professeur de piano, elle a rejoint la ville d'origine des Beatles pour y percer, devenant une des pianistes les plus connues dans sa jeunesse. Jusqu'à ce qu'elle m'aie avec Maddie. A partir de là, le monde à cessé de tourner pour ma mère durant quelques années, qui devint professeur dans un conservatoire de musique de la ville. Mon père lui, possédait le conservatoire, où il travaillait en tant que professeur de chant. Alors autant vous dire que j'ai bercé dans la musique depuis ma plus tendre enfance. Mes premiers pas, je les dansait, et mes premiers mots, je les ai articulés sur du Ray Charles. Contrairement à ce que l'on pense des familles riches d'Angleterre, avec Madisson nous n'avons pas été élevées par de multiples nourrices mais par nos parents. Surtout ma mère, certes, mais mon père était toujours le premier à venir lors de mes représentations de chant ou de piano, deux cours que j'ai commencé à l'âge de cinq ans, ou pour les expositions de Madisson, plutôt orientée vers le dessin. Maddie et moi, nous sommes le jour et la nuit. Fausses jumelles nous n'avions rien en commun si ce n'est notre passion héréditaire pour l'art. Mais ce n'est pas parce que nous étions opposées que nous n'étions pas proches, sachant que je considère presque Madisson comme ma meilleure amie, la seule qui sache tout de moi, qui devine tout même quand je reste silencieuse. Qui a dit que les opposés ne s'attiraient pas ? D'un côté, Madisson, brune, les yeux noisette, pétillante, une pile électrique, une boule de nerfs. De l'autre, moi, blonde, les yeux verts, plutôt enfermée dans mon coin à pianoter ou chantonner. Et pourtant, je n'ai jamais pu vivre bien éloignée d'elle, la preuve, aujourd'hui nous nous rendons en Australie ensemble.

Tous les ans, nous allions camper en Australie, à Darwin, un petit camping sympa, charmant, qui connaissait bien nos parents, des habitués. Là bas, pendant que Madisson traînait avec des copains aux soirées organisées par le camping, je errais plutôt au bord de la plage pour regarder les étoiles. Du moins, je les regardait, jusqu'à l'année de mes quatorze ans. Alors que je me rendais avec Maddie à l'école, en traversant la rue, une voiture a grillé le feu. Le choc fut inévitable, et sous les yeux de ma sœur jumelle, j'ai fait un vol plané de plusieurs mètres, ma tête se heurtant lourdement contre le bitume. Je m'en suis sortie avec peu de dégâts, quelques côtes fêlées, une jambe cassée, et … La perte de ma vue. Une cécité temporaire selon le médecin, mais pour moi ça voulait tout dire. Je ne pourrais plus admirer les peintures de ma sœur, je ne pourrais plus voir les touches du piano, écrire des chansons … J'étais anéantie. Je continuais, à Darwin, d'aller sur la plage, mais je ne pouvais que deviner les vagues et les étoiles … Jusqu'à ce que je rencontre Nolan. Ou plutôt, jusqu'à ce qu'il vienne à ma rencontre. Il m'avait repérée, moi, la jumelle aveugle de Madisson, qui ne voulait jamais suivre la bande pour aller à la plage. Alors un soir il m'a suivie, et il s'est assit à côté de moi pour me décrire tout : Le sable, les vagues, les étoiles … Il se moquait bien du fait que je sois aveugle, et ne voyait pas ça comme un handicap. Selon lui, une aveugle pouvait voir des choses qu'un voyant lui, ignorait. Et il avait raison, j'étais bien plus attentive depuis que je ne voyais plus, me fiant uniquement à mon ouïe. J'ai repris le piano en devinant ou se trouvaient les touches, j'ai repris le chant, et je n'écrivais plus de chansons, je gardais les paroles en tête tout simplement. Tous les étés, je voyais Nolan, cet australien à la voix que je reconnaîtrait entre mille .. Jusqu'à l'été de mes seize ans, ou nous sommes tombé amoureux. Notre deuxième été ensemble, mais aussi, le dernier. Car à la rentrée, un scandale explosa dans toute la ville de Liverpool, et ma famille ne put garder le silence bien longtemps, nous retenir avec Madisson de sortir pour que nous voyions les journaux. Notre père avait été accusé de viol par six jeunes filles de son conservatoire, employées et chanteuses, le tout s'étalant sur une dizaine d'années, preuves à l'appui. D'autres encore, déclarèrent être sa maîtresse. Ma mère était atterrée, mon père termina sous les verrous à l'issue d'un des procès que l'on médiatise histoire de ruiner sa famille. Avec Madisson, notre mère était tellement devenue l'ombre d'elle même, que nous avons du apprendre à nous débrouiller seules. Nous prenions la carte bleu pour faire les courses, ou du moins, j'accompagnais Maddie qui me guidait dans l'ombre. L'été suivant, bien entendu, nous pouvions oublier le camping, et j'avais beau envoyer des lettres à Nolan, je n'avais aucune réponse, ce qui m'enfonça un peu plus dans ma solitude. Malgré ma cécité, à l'âge de 20 ans j'ai obtenu mon diplôme de musique, et je chantais çà et là, dans les bars, les pubs, seule, à mon piano. Jusqu'à mes vingt et un ans, ou j'ai commencé à discerner des images, des couleurs. L'hôpital me proposa une opération qui pourrait me permettre de retrouver la totalité de ma vue, et évidemment, ma mère sortit de l'ombre – quelque peu secouée par Madisson – pour me payer l'opération. Pour ma majorité, je pouvais voir. J'ai commencé alors à faire de la photographie, capturant chaque décor que je n'avais pas pu voir durant ces longues années. Je redécouvrais le visage de ma sœur jumelle, après des années sans discerner ses traits. J'ai pu emménager seule, en ville, mais j'avais toujours l'impression de vivre dans le passé. Je restais pour les passants, la fille de Templeton l'infidèle. Jusqu'à ce que je voie ce programme visant à aller en Australie. J'en ai parlé à Maddie, qui, fraîchement séparée de son fiancé, n'a pas hésité une seconde à m'accompagner. Alors nous voilà de nouveau à Darwin, mais cette fois ci, juste toutes les deux.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

D. Madisson Templeton

arrivée le : 20/08/2012
posts : 97
crédits : angel dust, tumblr
avatar : Leighton Meester
âge : 22 YO

MY ROLE PLAY CARD
Libre pour RP ?: Oui

MessageSujet: Re: BLUE-LENNON ✱ Avant de trouver ton prince charmant, tu auras à embrasser une tonne de grenouilles.    Lun 20 Aoû - 18:18

Ma jumelle chérie

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité

MessageSujet: Re: BLUE-LENNON ✱ Avant de trouver ton prince charmant, tu auras à embrasser une tonne de grenouilles.    Lun 20 Aoû - 18:28

C'est mouaaa
Revenir en haut Aller en bas
avatar

L. Deer Toussaint

arrivée le : 15/08/2012
posts : 186
crédits : .lollipops
avatar : Tim Borrmann.
âge : 24 requins.

MY ROLE PLAY CARD
Libre pour RP ?: Oui

MessageSujet: Re: BLUE-LENNON ✱ Avant de trouver ton prince charmant, tu auras à embrasser une tonne de grenouilles.    Lun 20 Aoû - 18:31

C'est très beau et très touchant, j'ai réellement aimé. TU ES VALIDÉÉÉEEEEE CHÈRE LICORNE, Wes va passer mettre ta magnifique couleur.

Et puis ... BIENVENUUUUEE À TOI MA CHÈRE, j'adore vraiment les prénoms et tout.

_________________
    une licorne
    SIGN BY © ASAP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité

MessageSujet: Re: BLUE-LENNON ✱ Avant de trouver ton prince charmant, tu auras à embrasser une tonne de grenouilles.    Lun 20 Aoû - 18:37

Aww merciii Je cours donc en bonne licorne voguer au milieu des champs australiens *sort*
Merci pour la validatiooon
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: BLUE-LENNON ✱ Avant de trouver ton prince charmant, tu auras à embrasser une tonne de grenouilles.    Lun 20 Aoû - 19:06

bienvenue. I love you
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: BLUE-LENNON ✱ Avant de trouver ton prince charmant, tu auras à embrasser une tonne de grenouilles.    Lun 20 Aoû - 19:07

Merci I love you
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Wes Pritchard
ADMINISTRATEUR
arrivée le : 10/07/2012
posts : 288
crédits : moon palace
avatar : julian sexy schratter
âge : 21 ans m'dame !

MY ROLE PLAY CARD
Libre pour RP ?: Oui

MessageSujet: Re: BLUE-LENNON ✱ Avant de trouver ton prince charmant, tu auras à embrasser une tonne de grenouilles.    Lun 20 Aoû - 22:33

Hollyyyyyyyyyyyyy shit Diaaaaannnaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa jme disais que c'était bizarre que personne l'ait pas encore pris et ça y est, tu es arrivée du ciel tel un ange
Bref passons aux choses sérieuses
bienvenueparminousjveuxunliendelamortquitue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thebigbreak.bbfr.net


Invité
Invité

MessageSujet: Re: BLUE-LENNON ✱ Avant de trouver ton prince charmant, tu auras à embrasser une tonne de grenouilles.    Lun 20 Aoû - 22:34

Moi aussi je trouvais ça bizarre, j'ai même écumé le forum par peur de me tromper
Merciiiiiii ouiceymoua l'aaange *sort* Et sexyschratter, je veux un lien également
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: BLUE-LENNON ✱ Avant de trouver ton prince charmant, tu auras à embrasser une tonne de grenouilles.    

Revenir en haut Aller en bas
 

BLUE-LENNON ✱ Avant de trouver ton prince charmant, tu auras à embrasser une tonne de grenouilles.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Manga | Personnages pris
» Summer Davis - Devil behind blue eyes
» Crise haitienne : Trouver le coupable ? Le pdt, PM, leaders ou Minustah!
» Manipulations avant, pendant et après le coup de 2004.
» " Féeries de lumières de l'Avant-NOËL "

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE BIG BREAK ☀ Win a ticket to Australia - 2012 PRODUCTION ::  :: POSER SA CANDIDATURE :: VALIDEES-